Pour empiler les marchandises lourdes et volumineuses, l’utilisation d’un rack de stockage (rack de rangement) est souvent indispensable. Son utilisation présente néanmoins des risques qui sont heureusement faciles à minimiser avec de bonnes pratiques.

Rack de stockage : des dangers sous-estimés

Le rack de stockage est pratique

Le rack de stockage est pratique

Le rack de stockage est un utilitaire sûr et pratique. Il faut cependant garder à l’esprit que ce type d’installation présente des risques souvent sous-estimés. Les 2 principaux risques sont la chute d’un colis et l’effondrement de la structure elle-même. Les causes de la chute d’un colis peuvent être nombreuses : le mauvais empilement des colis, la rupture du colis, un espace entre les racks inadaptés aux engins de circulation, profondeur du rack inadapté à la taille des colis…

L’effondrement du rack quant à lui est souvent le résultat d’un mauvais entretien ou de l’inadaptation des colis (poids des colis excédentaires). De plus, malgré sa praticité, il faut toujours garder à l’esprit que le rack est une structure squelettique donc, en fin de compte une structure relativement fragile.

Moyens de prévention des accidents

Malgré le caractère fragile du rack de stockage, il est tout à fait possible de limiter les accidents. Pour éviter la chute des colis, il peut être judicieux de mettre en place un platelage sur les niveaux du rack pour plus stabilité. La mise en place de grillages et filets anti-chute sur l’arrière et les côtés est aussi de bon augure de même, le filmage ou le cerclage, selon le cas, des colis instables.

Pour minimiser les risques d’effondrement de la structure de stockage, il faut vérifier la qualité du montage (structure géométrique), vérifier l’adéquation des colis avec la structure de stockage (poids et dimension), l’adaptation de l’installation de stockage avec les équipements de desserte et de manipulation des charges. Enfin, il faut vérifier régulièrement la structure du rack.